Osez vous lancer dans l’indépendance.

Le désir de création d’entreprise n?a jamais été aussi grand chez les étudiants. La crise et les difficultés pour trouver un premier emploi, avoir la liberté de choisir son mode de vie sont autant de raisons qui justifient l’envie d’entreprendre. Être créateur pendant ses études, c?est savoir faire ses preuves et s’affirmer pour être pris au sérieux par de futurs partenaires. La crédibilité due à l?âge est souvent un frein pour les jeunes entrepreneurs. Mais vous avez plusieurs atouts majeurs : le dynamisme, l’enthousiasme, une créativité à toute épreuve.
D’après un sondage d’opinion way 54% des jeunes qui créent leur entreprise le font par gout d’indépendance. Créer son activité en parallèle de vos études ne vous engage pas a orienter votre carrière comme chef d’entreprise. Avoir développé une activité est une expérience très valorisée par les entreprises.

Dans quel secteur?

Vous cherchez des idées pour vous lancer ? Voici quelques pistes: - les cours à domicile : choisissez des élèves d?un niveau approprié dans la discipline que vous préférez - Vous faites des études en informatique ? C?est le moment de travaillez sur de vrais projets. Trouvez vos clients sur des sites comme codeur.com - Vous souhaitez exercer dans un domaine d?activité proche de vos études. Contactez des professionnels en proposant vos services auto entrepreneurs. C?est très avantageux financièrement pour les entreprises et votre démarche vous ouvrira des portes habituellement fermées.

Étudiants et auto-entrepreneurs : quels avantages ?

Plus on est jeune, plus il est facile d?être entrepreneur

Dès que l?on rentre dans la peau d’un salarié, on s?installe dans une dynamique différente : celle de progresser au sein de son entreprise ou de changer d?entreprise pour poursuivre son évolution de carrière. Et puis viennent rapidement les contraintes familiales, qui sont autant de freins à la prise de risques indispensable à entrepreneuriat.

Prouver à son futur employeur son esprit d’initiative…

Une expérience d?entrepreneur mettra en avant votre dynamisme, votre audace qualités appréciées par les recruteurs.

Payer ses études légalement

Savez vous que le travail au noir est sanctionné par le code pénal de 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende ? S?y ajoutent de nombreuses peines complémentaires : interdiction exercer l?activité incriminée, la publication d?un jugement, interdiction des droits civiques, … De plus, en cas d’incident chez un particulier, vous n?êtes pas assuré et vos soins seront à vos frais. Vous vous exposez également à devoir rembourser les sommes perçues. Pesez le pour et le contre : vous verrez qu?être à son compte apporte finalement plus d’avantages que d’inconvénients. Attention au cumul de statuts. Dans certains particuliers (étudiants boursiers, métiers règlementes, nationalité étrangère) l’expérience de création d’autoentreprise peut rapidement s’avérer longue et complexe. Restez vigilant également sur la couverture sociale et les conditions pratiquées par les assurances professionnelles.